12 novembre 2020 à Villeurbanne (69100)

Comment se déroule une prestation de A à Z ?

Je vous explique comment se passe une prestation avec un graphiste car ce n'est pas toujours facile d'oser aller se renseigner.

Lucile REYNIER

Graphiste & Webdesigner

en freelance

Je vous explique comment se passe une prestation avec un graphiste car ce n'est pas toujours facile d'oser aller se renseigner.

Lucile REYNIER

Graphiste & Webdesigner

en freelance

Bien que les entreprises prennent conscience de l’importance de la communication, faire appel à un graphiste n’est pas pour autant un réflexe. L’un des freins que j’ai pu observer est la peur de demander plus d’informations  (peur d’être relancer/harceler par le prestataire, de devoir dire non, de ne pas comprendre, de solliciter du temps alors que l’on a pas le budget…). Je vous explique donc en toute transparence comment se déroule une prestation avec un graphiste.

1. La recherche du prestataire

Pour vos prestations de communication, vous avez la possibilité de passer par une agence ou par un graphiste freelance. Le choix dépend de votre budget et de la demande. En effet, selon les délais, la quantité de création à produire et la diversité de la demande, un graphiste indépendant peut ne pas pouvoir répondre à votre demande. Cependant, je vous recommande de faire des devis avant de vous faire votre avis.

Pour trouver votre prestataire, plusieurs solutions :

  • connaissance ou recommandation,
  • recherche internet,
  • dans les mentions légales des supports print ou web que vous aimez,
  • sur les réseaux sociaux.

Mais comment le choisir ? Intéressez-vous à son travail en faisant le tour de son site et de ses réseaux sociaux pour voir la liste de ses prestations ainsi que son style. Vous pouvez aussi regardez ses avis Google.

2. La prise de contact

Lorsque vous avez trouvé des prestataires en graphisme qui vous plaisent, établissez un premier contact par le moyen où vous êtes le plus à l’aise : mail, message privé sur les réseaux sociaux, appel téléphonique, visite en direct… Lors de ces premiers échanges, prenez le temps d’expliquer en détail votre demande mais aussi, profitez-en pour poser des questions au graphiste afin de vous rassurer mais aussi de vous assurer qu’il est en capacité de répondre à votre demande.

3. Le devis

Si le premier contact se passe bien, que le feeling être là, demandez un devis pour votre prestation. N’hésitez pas à demander plusieurs cas de figure : avec et sans impression, avec des quantités différentes, pour plusieurs formats…

Une fois les devis en main, je vous conseille de comparer les prix à prestations équivalentes. Un premier prestataire peut être moins cher mais il ne vous propose pas l’impression par exemple. Également, prenez en compte votre ressenti vis-à-vis de cette personne. On vous conseille souvent de ne penser qu’au prix mais cette personne va collaborer avec vous, construire votre image, fournir un travail pour vous, vous devez donc pouvoir lui faire confiance et être à l’aise avec elle.

4. C’est parti pour la créa !

Une fois le devis signé, c’est la création qui commence. Votre graphiste va vous proposer une première version. Elle peut vous être envoyée par mail ou présentée en direct, tout dépend du prestataire et de la demande. Attention, ne faites pas l’erreur de penser que Rome s’est construite en un jour, la première version n’est jamais la version finale. C’est le moment de la rencontre entre un besoin et une solution. Il vous incombe de faire un retour constructif, d’un point de vue positif et négatif, sur cette première version afin que le prestataire puisse ajuster sa proposition.

Le nombre d’allers-retours est parfois défini dans votre devis mais, dans tous les cas, un prestataire ne laissera pas son client mécontent de sa prestation.

J’attire votre attention sur le fait que la réussite d’un projet repose sur la réactivité des deux parties mais surtout sur l’échange. Le prestataire doit écouter vos remarques et comprendre votre besoin. Et vous, vous devez faire des retours clairs et prendre en compte les conseils, car si vous l’avez choisi c’est bien pour ses compétences d’expert. Si vous chercher un exécutant, sans conseil ou sans recherche créative, pensez à le préciser dés le début pour laisser le graphiste choisir s’il souhaite prendre ce projet.

Une fois la création en accord avec votre demande, c’est le moment de le dire et de lancer la production, l’impression, la diffusion ou de mettre en place la stratégie. Bref, de passer à l’action !

5. La facturation

La facturation dépend de votre devis, de ce que vous avez signé : paiement à la livraison, à la fin du mois, en plusieurs parties… Par exemple : Je facture mes clients avant l’envoi de la version finale, de l’impression ou de la mise en ligne afin qu’il puisse voir que le travail est à la hauteur et pour moi, garantir un paiement dans les délais.

En cas de problème, pensez à être transparent avec votre prestataire. Votre contrat peut impacter fortement sa santé financière surtout pour des petites structures et des freelances. Il y a des solutions à tous les problèmes à condition d’être transparent.

6. Le retour d’expérience

N’hésitez pas à faire un retour positif et/ou négatif de votre collaboration, que ce soit par mail ou par téléphone, en interne ou en postant un avis Google, Facebook… Un retour d’expérience est toujours enrichissant pour les deux parties.

En conclusion

Pour qu’une prestation avec un graphiste soit réussie, cela passe par l’implication des deux parties et par de l’échange. À retenir également qu’il n’y a pas que l’argent qui entre en jeux, le savoir-faire comme le savoir-être sont importants.

Je vous explique comment se passe une prestation avec un graphiste car ce n'est pas toujours facile d'oser aller se renseigner.

Instagram

lucile_reynier

Je vous explique comment se passe une prestation avec un graphiste car ce n'est pas toujours facile d'oser aller se renseigner.

Facebook

Lucile Reynier

Je vous explique comment se passe une prestation avec un graphiste car ce n'est pas toujours facile d'oser aller se renseigner.

LinkedIn

Lucile Reynier

Je vous explique comment se passe une prestation avec un graphiste car ce n'est pas toujours facile d'oser aller se renseigner.

Pinterest

lucile_reynier

À LIRE AUSSI

Les mises à jour : quand et pourquoi ?

Les mises à jour : quand et pourquoi ?

25 février 2021 à L'ISLE D'ABEAU (38080) Les mises à jour : quand et pourquoi ? Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelance Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelanceLes mises à jour, on en entend parler touuuut le temps et elles nous agacent...

Les erreurs à éviter pour créer un logo pertinent

Les erreurs à éviter pour créer un logo pertinent

29 décembre 2020 à L'Isle d'Abeau (38080) Les erreurs à éviter pour créer un logo pertinent Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelance Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelanceLe logo est, selon moi, l’outil de communication le plus...

Pour ou contre les templates ?

Pour ou contre les templates ?

11 décembre 2020 à L'Isle d'Abeau (38080) Pour ou contre les templates ? Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelance Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelanceLes entreprises proposant des templates pour créer vos supports de communication,...