1 novembre 2020 à Villeurbanne (69100)

3 préjugés sur la communication

Dans cet article, 3 préjugés sur la communication que j'entends souvent lorsque je parle mes futurs clients. Voici ce que je leur répond !

Lucile REYNIER

Graphiste & Webdesigner

en freelance

Dans cet article, 3 préjugés sur la communication que j'entends souvent lorsque je parle mes futurs clients. Voici ce que je leur répond !

Lucile REYNIER

Graphiste & Webdesigner

en freelance

Nombreux sont les préjugés sur la communication, mais je constate que ces avis reposent surtout sur une méconnaissance de celle-ci. Je vous propose de passer en revue les principaux préjugés que je constate avec mes clients.

1. « Pas besoin de communiquer, j’ai le bouche-à-oreille. »

À votre avis, pourquoi Mcdonald’s et Coca Cola continuent-ils de communiquer ? Et bien tout simplement pour rester ancrer dans l’esprit des clients.

Plus on vous voit, plus on pense à vous. C’est un peu comme vos amis, ceux avec qui vous avez noué des relations sur le long terme sont ceux qui vous contactent régulièrement, dont vous avez des nouvelles, qui vous saluent et s’arrêtent discuter quand ils vous croisent. Alors que les connaissances que vous ne voyez jamais, à qui vous ne parlez jamais, et bien ce n’est pas à elles que vous pensez lorsque vous avez du temps libre.

Communiquer permet donc de fidéliser vos clients et d’en trouver de nouveaux. Vous avez assez de clients ? C’est l’occasion pour vous de développer davantage votre entreprise ou de pouvoir choisir les clients avec qui vous préférez travailler.

2. « Ça coûte trop cher ! »

Parmi nos trois préjugés sur la communication, le deuxième est : le coût. Communiquer pour communiquer, nous sommes bien d’accord c’est inutile et coûteux.

Reprenons les bases. Il y a trois types de supports selon moi :

  • Identitaires : logo, charte graphique, carte de visite, étiquette produit… Ils disent aux autres « Je suis comme ça, mes valeurs sont celles-ci ».
  • De présentation : menu, tarifs, plaquette commerciale, site internet… Ils présentent vos produits et vos services, ils dépendent de votre secteur et de vos pratiques de vente.
  • Promotionnels : flyer, affiche, publicité, évènements… Ils s’utilisent pour des occasions particulières comme l’annonce d’une nouveauté, d’une promotion, un changement important…

Ces supports ont un coût, c’est pour cela qu’il convient de choisir ceux dont vous avez besoin et c’est tout ! Sachez qu’il s’agit d’un investissement à la création de votre entreprise et ensuite vous n’avez pas besoin de les refaire chaque année, ni de créer des supports promotionnels tout le temps.

Vous avez également la possibilité de vous tourner vers les graphistes freelance comme moi, qui proposent des prix plus abordables pour les petites structures. Avant de vous lancer seul, penser à demander des devis et faites la comparaison. En communication, la pertinence du support est primordial, n’ayez donc pas peur de travailler avec un professionnel du métier. Rentabilisez vraiment votre investissement plutôt que de faire une fausse économie en faisant vous même, ou alors, faites-le bien, informez-vous sur le sujet.

3. « Je fais que communiquer mais ça ne marche pas ! »

Lorsque vous ne vendez pas alors que vous faites de la communication, il y a trois raisons possibles :

– La cible touchée par les supports de communication est différente de celle voulue, de celle qui correspond au produit ou service voire vous ne touchez personne. Par exemple : ma communication touche des jeunes de 18 à 25 ans alors que mon produit s’adresse aux personnes de plus de 50 ans. Autre exemple, vous laisser votre catalogue, qui demande du temps pour être lu, en libre-service dans un lieu de passage et non dans un lieu d’attente. Dans ce cas, il vous faut recadrer votre stratégie de communication : objectifs, cibles, message et supports de communication correspondants.

– La bonne cible est touchée par les supports de communication mais elles ne passent pas à l’achat. Par exemple : les rendez-vous commerciaux sont nombreux avec des personnes au profil de votre cible mais aucune ne passe à l’achat ou, votre publicité est beaucoup vue mais personne ne clique pour visiter votre site. Dans ce cas-là, il faut identifier à quel stade de l’achat s’arrête le client pour identifier l’élément qui posent problème. 

– Vous obtenez de nombreux retours négatifs sur votre produit ou services. Par exemple : vous vendez bien mais les clients sont déçus, ne vous recommande pas. Le problème vient alors de votre produit ou service qui ne répond pas au besoin du client. Ainsi, votre communication est dans la sur-promesse. Autrement dit, vous faites la promotion de résultats que n’atteint pas réellement votre prestation. La solution ? Revoir le message de votre communication ou développer vos produits et services pour qu’ils répondent à la promesse.

En conclusion

Donc maintenant on arrête les préjugés sur la communication et pour que cette dernière fonctionne, gardez à l’esprit qu’il faut du temps, une bonne réflexion lors de la création de vos supports et ne pas avoir peur de se remettre en question. N’oubliez pas que la communication n’est tout simplement pas miraculeuse, qu’elle nécessite un travail de votre part pour atteindre vos espérances.

Dans cet article, 3 préjugés sur la communication que j'entends souvent lorsque je parle mes futurs clients. Voici ce que je leur répond !

Instagram

lucile_reynier

Dans cet article, 3 préjugés sur la communication que j'entends souvent lorsque je parle mes futurs clients. Voici ce que je leur répond !

Facebook

Lucile Reynier

Dans cet article, 3 préjugés sur la communication que j'entends souvent lorsque je parle mes futurs clients. Voici ce que je leur répond !

LinkedIn

Lucile Reynier

Dans cet article, 3 préjugés sur la communication que j'entends souvent lorsque je parle mes futurs clients. Voici ce que je leur répond !

Pinterest

lucile_reynier

À LIRE AUSSI

Les mises à jour : quand et pourquoi ?

Les mises à jour : quand et pourquoi ?

25 février 2021 à L'ISLE D'ABEAU (38080) Les mises à jour : quand et pourquoi ? Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelance Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelanceLes mises à jour, on en entend parler touuuut le temps et elles nous agacent...

Les erreurs à éviter pour créer un logo pertinent

Les erreurs à éviter pour créer un logo pertinent

29 décembre 2020 à L'Isle d'Abeau (38080) Les erreurs à éviter pour créer un logo pertinent Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelance Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelanceLe logo est, selon moi, l’outil de communication le plus...

Pour ou contre les templates ?

Pour ou contre les templates ?

11 décembre 2020 à L'Isle d'Abeau (38080) Pour ou contre les templates ? Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelance Lucile REYNIER Graphiste & Webdesigner en freelanceLes entreprises proposant des templates pour créer vos supports de communication,...